Accueil > Nettoyage > Actualités - luttes > Mouvement de grève reconductible des femmes de chambre de l’hôtel B&B (...)


Mouvement de grève reconductible des femmes de chambre de l’hôtel B&B Joliette

Depuis le matin du 28 juin les femmes de chambres, salariées de PROPEO, entreprise sous-traitant le nettoyage de l’Hôtel B&B Joliette, sont en grève reconductible.
Suite à un premier mouvement de grève du 10 au 19 juin, le sous-traitant joue la carte de la répression en mutant les personnels sur d’autres sites ou en les empêchant directement d’accéder à leur lieu de travailler. Les salariées qui se sont syndiquées depuis à la CNT Solidarité Ouvrière ont décidé de reprendre leur action.

Comunique_greve_b&b_28juin16

Voir la revue de presse

Soutenez financièrement les grévistes en participant à la caisse de grève en ligne

PROPEO et la chaîne B&B doivent cesser des pratiques d’un autre âge !

Comme c’est souvent le cas dans la sous-traitance hôtelière, les patrons n’ont pas attendu El Khomri pour casser les droits des travailleurs-euses et pratiquer le dumping social. Encore une fois, nous dénonçons des pratiques illégales : paiement à la tâche, c’est à dire à la chambre ; « oublis » systématiques des heures supplémentaires ; organisation des jours de repos ne respectant pas la législation ; interdiction de la pause réglementaire et absence de locaux pour les personnels ; état déplorable des tenues de travail...

B&B – PROPEO : pour l’Euro, lâchez vos Euros !

Depuis le début de l’euro de football, nous constatons que le prix des chambres a considérablement augmenté (parfois du double au triple les soirs de match !). Inutile de préciser que les salaires restent, eux au plus bas. Pendant que le donneur d’ordre, la chaîne B&B (groupe PAI Partners) et la société sous-traitante PROPEO s’en mettent plein les poches, le temps de travail augmente et les travailleuses restent pauvres, mal payées, sous-traitées !

L’exploitation et le mépris ça suffit ! Seule la lutte paie !

Un piquet de grève aura lieu chaque matin à partir de 08h45 (sauf ce dimanche, repos) devant l’hôtel (52 Rue de Forbin – à coté de la poste Joliette)

Vidéo sur la grève réalisée par Ibère’n’exil


Les salariées revendiquent :
- Paiement à l’heure et non plus à la tâche, installation d’une pointeuse
- Diminution de la cadence de travail
- Deux jours de repos consécutifs avec roulement pour le week-end
- Prime d’habillage et de déshabillage
- Prime de panier
- Respect des temps de pause légaux et mise à disposition d’un local pour les personnels
- Valorisation des contrats temps partiels à 130 heures
- Amélioration des tenues de travail et indemnités d’entretien
- Obtention du 13ème mois



Dans la meme rubrique

Hôtel Golden Tulip - Villa Massalia : échec des négociations, la grève se poursuit !
29 mars 2016 | par CNT-SO13
Le mouvement de grève des salariées de la sous-traitance va se poursuivre à l’Hôtel Villa Massalia (...)
Poursuite de la grève à l’hôtel Golden Tulip - Villa Massalia (Marseille 8°). 5e jour de grève !
24 mars 2016 | par CNT-SO13
5e jour de grève ! Face à l’intransigeance de l’employeur les camarades ne baissent pas les bras (...)
Hôtel Golden Tulip - Villa Massalia (Marseille 8°) : après les élections, la mobilisation !
23 mars 2016 | par CNT-SO13
De nouveau les salarié-e-s de la société STN, sous-traitant le nettoyage de l’hôtel Villa Massalia (...)
Hôtel Adagio Vieux-port : première mobilisation payante pour les salariées d’ONET !
18 décembre 2015 | par CNT-SO13
Les femmes de chambre de l’hôtel Adagio Vieux-port, intervenant pour le compte du sous-traitant (...)
Grève à l’hôtel Adagio Vieux Port (2°) : Communiqués et revue de presse
20 novembre 2015 | par CNT-SO13
Lors de son 12:13 du 20/11/15, FR3 Provence-Alpes consacrait un reportage à la grève… Écouter (...)