Accueil > Education - Recherche > Actualités - luttes > Education : Menace sur les lycées ZEP, communiqué du STER 13


Education : Menace sur les lycées ZEP, communiqué du STER 13

Sortie des lycées du dispositif ZEP
La lutte commence dans l’académie, amplifions-la !

L’enfumage du ministère

Depuis 2014 et la réforme de l’éducation prioritaire, la question des lycées généraux, technologiques et professionnels est sans cesse renvoyée à plus tard. La ministre Najat Valaud-Belkacem ne cesse de clamer que la priorité est la scolarité obligatoire : celle-ci s’arrêterait-elle en fin de collège ? Encore une fois, ce gouvernement s’attaque aux pauvres, les lycées ZEP, en particulier les LP, accueillant bon nombre d’élèves issus des catégories socio-professionnelles les plus défavorisées. Le système scolaire français étant déjà socialement fort inégalitaire, les moyens déjà fort insuffisants, la fin du classement ZEP pour les lycées aurait de graves conséquences.

Les conséquences pour les élèves et les personnels

L’exclusion des lycées du dispositif engendrerait :
- une baisse des moyens alloués avec la fin des limitations d’effectifs, du travail en groupe réduit. Les moyens actuels étant déjà largement insuffisants, les conséquences sur l’apprentissage des élèves sont facilement imaginables ;
- la fin des bonifications pour les points de mutation, la fin de l’indemnité pour les personnels.

Une mobilisation à amplifier

En région parisienne un mouvement de lutte pour la sauvegarde du classement ZEP des lycées a commencé il y a quelques semaines. Des assemblées générales se sont tenues, et des lycées ont enregistré des taux de 80 % de grévistes le 20 septembre dernier !

Dans l’académie, le mouvement a débuté aussi ! Des établissements marseillais seront en grève le mardi 11 octobre. Des assemblées générales vont se tenir dans les établissements et l’intersyndicale se réunira à nouveau le 17 octobre. La mobilisation doit s’amplifier, nous devons discuter ensemble des moyens de lutte, dont celui de la grève pour :
- obtenir le maintien des lycées dans l’éducation prioritaire ;
- une augmentation conséquente des moyens pour l’ensemble de l’éducation prioritaire ;
- l’élargissement à tous les personnels (notamment les personnels précaires) de l’indemnité spécifique et le maintien des droits aux bonifications de carrière et celles pour les mutations.

L’appel de l’intersyndicale académique.

Octobre 2016

CNT-Solidarité Ouvrière
Syndicat des Travailleurs de l’Éducation et de la Recherche 13

Le communiqué sous format PDF :



Dans la meme rubrique

Signez la pétition pour un CAMSP dans le centre-ville de Marseille
14 novembre 2017 | par CNT-SO13
Professionnels de l’enseignement, de l’éducation et du soin, nous avons décidé d’unir nos forces (...)
Semaine d’action contre la suppressions de contrats CUI dans l’Education du 13 au 17 novembre
13 novembre 2017 | par CNT-SO13
L’intersyndicale de l’éducation et les associations de parents d’élèves se mobilisent contre la (...)
Suppression des postes d’Aide Administrative à la Direction d’École (AADE) : appel de l’intersyndicale 13
4 octobre 2017 | par CNT-SO13
L’Éducation Nationale est touchée comme d’autres secteurs par un véritable plans social massif à (...)
L’éducation prioritaire, victime de l’emploi précaire : les personnels du collège Rosa Parks (Marseille 15°) en grève le 03 octobre 2017
2 octobre 2017 | par CNT-SO13
Les personnels du Collège Rosa Parks (REP+) ont décidé majoritairement de mettre à exécution leur (...)
Blanquer/Macron : non à leur école néo-libérale et réactionnaire !
23 mai 2017 | par CNT-SO13
Nous avons bien pris acte de la nomination de J.M Blanquer au poste de Ministre de l’Éducation (...)