Accueil > Education - Recherche > Actualités - luttes > Lycées en Education prioritaire : ultimatum du 3 janvier, pas de classement (...)


Lycées en Education prioritaire : ultimatum du 3 janvier, pas de classement pas de rentrée !

Initié en région parisienne, depuis la rentrée, par la base notamment à travers le collectif « touche pas à ma ZEP », le mouvement de lutte pour le maintien des lycées dans l’Éducation Prioritaire, a gagné les autres Académies, avec deux journées d’ampleur nationale le 17/11/16 puis le 29/11. La CNT SO Éducation & Recherche 13 appelle à la mobilisation ce mardi 03 janvier, dans le cadre de l’ultimatum adressé au ministère par l’Intersyndicale et les personnels en lutte

..............

A lire et télécharger, le tract de l’intersyndicale Académique

Appel_intersyndicale_academique_lycees_education_prioritaire

..............

L’enfumage du ministère
Depuis 2014 et la réforme de l’éducation prioritaire, la question des lycées généraux, technologiques et professionnels est sans cesse renvoyée à plus tard. Dans une tentative de désamorçage de la lutte en cours, le ministère a promis la création de 450 postes ainsi qu’un maintien des moyens des établissements et des dispositifs provisoires pour les personnels de 2017 à 2019. La lutte commence à payer mais le fond du problème est renvoyé à une autre mandature. Nous ne pouvons pas nous contenter de mesures provisoires.

Des conséquences lourdes pour les élèves et personnels
Les lycées ZEP, en particulier les LP, accueillent une majorité d’élèves issus des catégories socioprofessionnelles les plus défavorisées. Le système scolaire français étant déjà socialement fort inégalitaire, une exclusion future des lycées de l’Education Prioritaire aurait des effets désastreux. : baisse des moyens alloués avec la fin des limitations d’effectifs, du travail en groupe réduit... Ceux-ci étant déjà largement insuffisants, les conséquences sur l’apprentissage des élèves sont facilement imaginables.
De leur coté, les personnels perdraient primes et bonifications alors même que leurs conditions de travail et leur pratique pédagogique se dégraderaient.
Au contraire, nous devons défendre la cohérence d’une Éducation Prioritaire du premier degré jusqu’au bac, d’autant que le scolarité obligatoire pourrait être, à terme, prolongée jusqu’à 18 ans.

Amplifions la mobilisation !
Après le succès des journées de grève nationale de novembre qui ont mobilisé, dans 11 Académies, des dizaines de lycées « ZEP » , une nouvelle journée de grève est prévue le 03 janvier 2017, pour la rentrée. Il est impératif d’obtenir l’engagement du ministère sur une nouvelle carte de l’Éducation Prioritaire intégrant les lycées, avant les futures échéances électorales. Pour peser, la question de la reconduction de la grève après le 03/01, doit être inévitablement posée dans les Ags d’établissements ou locales. Un ultimatum a été posé au ministère, en ce sens.
Pour ne pas s’isoler, il est aussi nécessaire de faire le lien avec les besoins et revendications de toutes les catégories de personnels et établissements de l’Éducation Prioritaire notamment pour l’égalité d’accès aux primes (des mobilisations en ce sens ont touché les vie scolaires au printemps notamment à Marseille et en RP) ainsi que pour un élargissement du périmètre de l’EP et un renforcement global de ses moyens (extension de dispositifs comme la pondération 1.1...).

Le 03/01 et après, on continue pour : obtenir le maintien des lycées dans l’éducation prioritaire ; une augmentation conséquente des moyens pour l’ensemble de l’éducation prioritaire ; l’élargissement à tous les personnels de l’indemnité spécifique et le maintien des droits aux bonifications de carrière et celles pour les mutations.

CNT-SO Éducation & Recherche 13



Dans la meme rubrique

Education : Le 17 et après, le bac et les exams... c’est sans nous !
12 juin | par CNT-SO13
Tant au niveau local qu’au niveau national, une majorité de syndicats de l’enseignement (...)
Education : le 17 juin 2019 (et après !), tous et toutes en grève ! Appel intersyndical du 13
11 juin | par CNT-SO13
Education : contre la loi Fonction publique, tous et toutes en grève le 9 mai 2019 !
4 mai | par CNT-SO13
Dans la lignée du rapport CAP 2022, le projet de réforme de fonction publique se donne pour (...)
De la maternelle à l’université, contre la casse de l’école publique : tous et toutes mobilisé.e.s !
28 mars | par CNT-SO13
Après le succès de la grève du 19 mars, particulièrement dans le primaire, la mobilisation monte ! (...)
Stage syndical et pédagogique 28-29 mars 2019 : pédagogies en lutte et émancipations
26 mars | par CNT-SO13
La CNT-SO, Sud Educ et la CGT-Educ’action organise un stage pédagogique et syndical : repenser (...)