Accueil > Nettoyage > Actualités - luttes > Nouvelle avancée pour les femmes de chambre marseillaises !


Nouvelle avancée pour les femmes de chambre marseillaises !

L’équipe syndicale de la CNT – Solidarité Ouvrière sur l’hôtel Suites Novotel (Marseille Joliette) a obtenu, avant le déclenchement d’un mouvement de grève, un accord gagnant avec PRIMIUM (société liée à ACQUA) sous-traitant le nettoyage du site .

L’accord signé le 10/02 permet d’obtenir : la mise en place progressive sur 3 ans d’une prime de fin d’année équivalente à un treizième mois ; la création d’une prime de panier quotidienne de 4€ nets ; des augmentations de qualifications (passage de AS1 à AS3).
Ces avancées salariales sont similaires à celles obtenues sur les sites hôteliers touchés par les mouvements de grève de femmes de chambre et équipiers en 2016.

Contrairement au Radisson Blu (ACQUA) en novembre 2016, le sous traitant et son donneur d’ordre auront préféré la négociation plutôt que d’affronter un mouvement de grève.

Les luttes de 2016 ont clairement fait évoluer le rapport de force, l’unité et la détermination de l’équipe syndicale auront fait le reste !

La lutte continue !



Dans la meme rubrique

Violences policières et expulsion illégale du piquet de grève au NH Collection Marseille
26 mai | par CNT-SO13
Un nouveau cap a été franchi dans la répression policière du mouvement de grève des salariées (...)
Grève au NH Collection : journée de soutien samedi 20 avril !
18 avril | par CNT-SO13
Article sur la grève en cours.
Grève des personnels sous-traités au NH Collection de Marseille - Appel à soutien !
18 avril | par CNT-SO13
Le secteur hôtelier marseillais est de nouveau secoué par un mouvement social dénonçant le système (...)
Vitrolles : sous-traitance hôtelière, la lutte a encore payé !
19 décembre 2018 | par CNT-SO13
Les femmes de chambre sous-traitées par Telsia sur les sites Kyriad et Golden Tulip Marseille (...)
Vitrolles : Sous-traitance hôtelière, la colère continue de monter !
16 décembre 2018 | par CNT-SO13
Pour la quatrième fois en un mois, des femmes de chambre sous-traitées dans l’hôtellerie de la (...)