Accueil > CNT-Solidarité Ouvrière > Actualités syndicales > Retraites Macron : encore et toujours non !

Retraites Macron : encore et toujours non !

La CNT-SO soutient toutes les initiatives actuelles pour faire reculer le gouvernement (grèves reconductibles, blocages, manifestations...), il n’y a pas de trêve de Noël qui tienne ! Tous et toutes ensemble, le rapport de force c’est maintenant !

Ce gouvernement prend les travailleurs.euses pour des demeuré.e.s... Ils annoncent un recul social sans précédent mais n’ont que les mots de justice ou d’égalité à la bouche... Ils pensaient vraiment que sa passerait en alimentant les petites divisions et les égoïsmes ?!

Non ! La stratégie d’enfumage du gouvernement n’a pas empêché la forte mobilisation depuis quinze jours et une nouvelle journée de grève générale massive le 17/12. La majorité de la population soutient toujours la mobilisation et a bien compris qu’avec cette réforme, nos droits seront tirés par le bas !

La suite du tract ici :

CNT-SO Tract Retraites 18/12/2019



Dans la meme rubrique

8 mars : journée internationale de lutte pour les droits des femmes !
2 mars | par CNT-SO13
La CNT-SO appelle à se mobiliser massivement pour la "journée internationale de lutte pour les (...)
Formation syndicale "la vie syndicale sur le lieu de travail"
27 février | par CNT-SO13
Formation syndicale ouverte à tous.tes les adhérent.e.s de l’UD CNT-SO 13 (sur inscription) (...)
Au festival International de la BD d’Angoulême, comme ailleurs, nous refusons d’être payé·es en visibilité
6 février | par CNT-SO13
Communiqué du Syndicat des Travailleur.euse.s Artistes-Auteurs (STAA) de la CNT-SO : Le (...)
Appel à manifester le 28 novembre prochain contre la Surveillance Globale
27 novembre 2020 | par CNT-SO13
Appel à manifester le 28 novembre prochain contre la Surveillance Globale La loi dite de (...)
Le combat pour la santé et les intérêts des travailleur·euse·s continue !
8 novembre 2020 | par CNT-SO13
Le crash actuel est tout sauf une surprise ! Nous savions depuis des mois que sans mesures (...)