CNT- Solidarité Ouvrière » Solidarités » Participations » 22 & 23 juin 2013. Marche PONZAN - Port de Fontargente (09)

22 & 23 juin 2013. Marche PONZAN - Port de Fontargente (09)


CNT Solidarité Ouvrière /26 mai 2013   

Partager

Randonnée sur un sentier utilisé par les passeurs du réseau Ponzan, à l’initiative de la CNT-Solidarité Ouvrière (CNT-SO)

Les réseaux de passeurs ont fait partie des premières structures de résistance organisées en France.
Les passages du réseau Ponzan se sont effectués sur presque toute la chaîne des Pyrénées.
L’ Ariège à été un lieu central pour le réseau Ponzan. D’abord, parce que la plupart des membres étaient enfermés au camp du Vernet d’Ariège après l’exil. C’est là, que Ponzan rencontre le français Jean Bénazet qui les aide à sortir du camp, et que à Varilhes -aux alentours- à la Ferme d’Archelles à Tarascon, des personnes, des familles, s’engagent à soutenir le réseau.
Après le démantèlement du réseau en 1943, certains rescapés ayant échappé aux arrestations, vont continuer les passages, rejoints par d’autres compagnons de la CNT espagnole et se lier au réseau d’évasion « Bourgogne ».

La particularité de l’Ariège est d’être frontalière avec l’Espagne et l’Andorre.
A partir de Tarascon- ou plus précisément d’Ussat- plusieurs itinéraires sont empruntés, dont celui qui mène au Port de Fontargente sur la frontière andorrane . C’est ce Port de Fontargente que nous rejoindrons lors de la Marche Ponzan 2013.

- Rendez-vous au village d’ASTON (09310) le matin du samedi 22 Juin à 8H30.
- Piste en voiture jusqu’au Pla des Peyres puis Marche jusqu’au port de Fontargente (frontière andorrane).
- Randonnée accessible aux débutants (prévoir chaussures de montagne bien sûr, casquette, lunette soleil, vêtements chauds et K-Way au cas ou ! ...et le casse-croûte avec boisson abondante )

Après la rando, comme chaque année, rdv pour le repas du soir et le couchage au centre d’accueil La Freychède à MONTFERRIER ( 09 300 ).
- 5€ pour le repas du soir, couchage (apporter sac de couchage ou draps), petit déjeuner. Soir à 22H : Musique avec ERIC FRAJ Chanson Occitan, Catalan, Castillan, Français.

.Renseignements : syco-mp@cnt-so.org ou cnt-so-66@kordonnier.fr


À lire. La résistance anarchiste : « Le groupe d’évasion du réseau Ponzan. »

Le collectif « Le Coquelicot » a édité la traduction du livre d’Antonio Tellez Solà.

Ce livre nous montre, avec de très nombreux documents et témoignages, un des exemples de l’implication profonde et précoce des militants anarchistes de la CNT espagnole dans la résistance en France.

Il évoque dans un premier temps l’implication de Francisco Ponzan Vidal au Conseil d’Aragon, structure révolutionnaire qui a administré une très grande partie de l’Aragon antifranquiste.

Ponzan va aussi se lier au groupe Libertador. Véritable service de renseignement de la CNT qui opérait derrière les lignes ennemies, ce groupe va accepter de se mettre ensuite, au service du 10e corps d’armée.
Ces hommes, lors de la retirada, seront enfermés au camp du Vernet. Certains en sortiront grâce au résistant Ariégeois Jean Bénazet. Varilhes deviendra le QG de Ponzan , dans un premier temps.

Avant même l’occupation du pays par les nazis, les services secret britannique (IS) prennent contact avec Ponzan, à Foix, pour que le réseau anarchiste aide les alliés.

La précieuse action du réseau va permettre l’évasion de centaines de pilotes alliés, de juifs et d’autres persécutés de cette période.

Un livre particulièrement bien documenté, important pour l’histoire de la résistance dans la région.

Vous pouvez déjà le trouver chez certains libraires et dépositaires de presse du département.

Pour tout contact : lecoquelicot@free.fr ou 06 21 86 62 48.


Portfolio