CNT- Solidarité Ouvrière » Syndicalisme » Nettoyage » À la cité des sciences, ONET veut "dégraisser".

À la cité des sciences, ONET veut "dégraisser".


CNT Solidarité Ouvrière /4 juin 2013   


Depuis son arrivée sur le site de la Cité des Sciences, la société ONET a décidé de « faire le ménage ! ».

Elle a déjà mis en place un responsable d’exploitation, Franck Dupuis en "remplacement " de Fernando Soares à qui la société propose une mutation.

Dans le même temps, ONET annonce qu’elle veut réduire le nombre de postes correspondant à 2200 heures en moins par mois équivalent à environ 14 personnes à temps plein.

À chaque changement de société, c’est la même chansonnette !

ONET se retranche derrière le contrat commercial imposé par Universcience.

Les organisations syndicales ne peuvent accepter cette nouvelle remise en cause des droits des salariés.

ONET doit respecter l’Annexe 7 de la Convention collective et reprendre tout le personnel.

Une nouvelle fois Universcience et son sous-traitant ONET s’entendent pour porter atteinte aux droits des salariés. Ensemble ils portent la responsabilité de cette situation.

Le Syndicat CNT Solidarité ouvrière du NETTOYAGE et Section syndicale CNT UNIVERSCIENCE