CNT- Solidarité Ouvrière » Syndicalisme » Nettoyage » À la cité des sciences, ONET veut "dégraisser".

À la cité des sciences, ONET veut "dégraisser".


CNT Solidarité Ouvrière /4 juin 2013   

Partager

Depuis son arrivée sur le site de la Cité des Sciences, la société ONET a décidé de « faire le ménage ! ».

Elle a déjà mis en place un responsable d’exploitation, Franck Dupuis en "remplacement " de Fernando Soares à qui la société propose une mutation.

Dans le même temps, ONET annonce qu’elle veut réduire le nombre de postes correspondant à 2200 heures en moins par mois équivalent à environ 14 personnes à temps plein.

À chaque changement de société, c’est la même chansonnette !

ONET se retranche derrière le contrat commercial imposé par Universcience.

Les organisations syndicales ne peuvent accepter cette nouvelle remise en cause des droits des salariés.

ONET doit respecter l’Annexe 7 de la Convention collective et reprendre tout le personnel.

Une nouvelle fois Universcience et son sous-traitant ONET s’entendent pour porter atteinte aux droits des salariés. Ensemble ils portent la responsabilité de cette situation.

Le Syndicat CNT Solidarité ouvrière du NETTOYAGE et Section syndicale CNT UNIVERSCIENCE


Lire aussi


    Rechercher