CNT- Solidarité Ouvrière » International » Actions du Syndicat des Travailleurs Coupeurs de Canne en République (...)

Actions du Syndicat des Travailleurs Coupeurs de Canne en République Dominicaine


Contribution /20 mars 2015   
International - Solidarité


Compte rendu des activités de l’Unión de Trabajadores Cañeros de la República Dominicana (Syndicat des Travailleurs Coupeurs de Canne en République Dominicaine). Un sit-in a été soutennu devant le palais national depuis le 25 février passé. Une marche qui, comme prévue, a été réalisée le mercredi 18 mars de cette semaine.

Il faut dire que cette dernière, sous prétexte de gêner la circulation, a été d’abord à nouveau interdite par le ministre de l’intérieur et de la police, M. José Ramón Fadul Fadul. Mais quelle marche ne gêne pas la circulation ? C’est qu’en ce cas bien précis, les relations tumultueuses entre les deux pays à l’encontre des travailleurs, pose une toile de fond complexe et controversée. Pendant qu’en même temps, la démocratie bourgeoise, comme partout dans le monde, montre son vrai visage de dictature permanente à l’encontre des peuples, des travailleurs et de la classe ouvrière en particulier, que sont les coupeurs de canne en République Dominicaine... La manifestation avait donc peu de chance d’aboutir.
C’était pourtant sans compter sur la détermination de nos frères, et leur intelligence. En effet, par un un chemin détourné non prévu où les forces répressives ne les attendaient pas, la masse mobilisée réussi à submerger les rues et avenues parallèles, jusqu’aux devants du palais national où les attendaient le contingent du sit-in (voir ‘Carta Batalla Obrera.pdf’ en pièce jointe)

Décret de pension et Augmentation au double de son montant, Assurance médicale, Augmentation des salaires en cours, Fabrication et réparation de leur logement ” sont leurs principales revendications, dont, toujours selon leur compte-rendu, ils sont proches d’obtenir les deux premières.

Cette marche réalisée à Santo Dominigo, était également accompagnée de mobilisations à la province la Romana, à celle de San Pedro de Marcoris, ainsi qu’à Bayaguana, des provinces de Monte Plata et Barahona (voir ‘Carta Batalla Obrera.pdf’ en pièce jointe).

Ces activités qui en fait font face concrètement au racisme et à la discrimination de classe à l’encontre des travailleurs haïtiens en république voisine, représente, toujours d’après les responsables du syndicat, “...le mouvement social de plus grande capacité convocatrice...” !! Comme nous le disions aux précédentes communications sur le sujet : ne serait-ce pas ces travailleurs qui représenteraient le meilleur rempart de l’intégrité du peuple haïtien face au racisme, à l’exploitation et à la discrimination orchestrés par les dominants des deux pays ?

BATAY LA FENK KÒMANSE !

Batay Ouvriye


PDF - 113.5 ko
carta batalla obrera
PDF - 127.1 ko
Actividades de los Cañeros