Appel au boycott des inaugurations des CEI "PPP"


CNT-SO Ecologie /23 septembre 2011   


La CNT-DIRNO appelle au boycott des inaugurations des CEI "PPP" qui auront lieu pour :

- Criquetot-sur Longueville : le 5 octobre 2011
- Rouen : le 18 octobre 2011

Nous n’avons pas les dates des autres CEI (Chateaudun, Valognes, Verneuil s/Avre et Vernouillet).

La CNT-DIRNO refuse de s’associer à un événement qui validerait le choix de financement de la construction de ces centres : le partenariat public-privé.

Nous rappelons le coût de l’opération tel qu’il nous a été présenté lors du CTP du 11 décembre 2009 : 124 millions d’euros à payer sur 30 ans (taux d’intérêts : 15% par an) pour la réalisation de 63 CEI, 53 livrés en 2011 et 10 en 2012.

Vous verrez sur ce lien
que la réalité des chiffres est tout autre :
Plus précisément, le coût de la construction des CEI est de 155 millions d’euros.

Le coût de l’entretien et de l’exploitation le temps de la durée du contrat de location est donc de 180 millions d’euros. Car pour payer l’opération, l’Etat va payer un loyer.

Le montant du loyer, est, d’après les liens qui suivent :
http://luc.verstraete.over-blog.com/article-le-partenariat-public-prive-un-cache-dette-49762115.html
http://www.global-et-local.eu/?Le-ministere-de-l-Ecologie-et-du
de 19 millions d’euros par an ! (pendant 28 ans)

Avec ces éléments nous pouvons faire les calculs :
- Coût du PPP pour Eirenea (Bouygues - Caisse d’Epargne) : = 155 + 180 (qui ne seraient pas dûs s’il n’y avait pas location) : 335 millions d’euros
- Coût pour l’Etat : = 19 * 28 = 532 millions d’euros
- Taux d’intérêts pour la construction des centre avec les nouveaux chiffres (si le loyer n’est pas réévalué à la hausse (sans compter la réactualisation liée à l’inflation)) : 11.7%
- Ce que se met dans la poche Eirenea sans rien faire : = 532 - 335 = 197 millions d’euros !

La vie est belle pour ceux qui "gagnent" les PPP ! (banques et multinationales du BTP)

197 millions d’euros, c’est 58.8% du montant de l’opération, ou le salaire de 244 fonctionnaires payés 2000€ net pendant 28 ans (la durée réelle du contrat). Pour comparer, plus que le nombre d’ETP supprimés dans l’ingénierie routière (210) d’ici 2013 !

Ce mode de financement qui est appliqué à tous les grands projets de l’Etat (construction de routes, d’hôpitaux, de stades, de voies ferrées, "ramassage" de l’écotaxe ...) va ruiner définitivement cet état et ce sont les générations futures qui paieront. Aujourd’hui nous préparons une situation économique similaire à celle que connaît actuellement la Grèce. Situation qui mène là-bas, entre autres, à la division des salaires des fonctionnaires par 2 (depuis 3 ans) et même depuis avant-hier, à la mise "sous réserve" de 30000 fonctionnaires pendant un an (non payés donc). Tout ça, pour obtenir des crédits et refaire des dettes, à des taux moins "élevés". Les états réinventent le crédit revolving !

Voulez-vous vraiment que vos enfants vivent encore plus mal que nous, parce que des hauts fonctionnaires et des politiques ont décidé de brader le service public ? Au boycott !!

La CNT-DIRNO