CNT- Solidarité Ouvrière » Syndicalisme » CNT-SO Rhône-Alpes » Appel de l’intersyndicale du Rhône à la grève et à la manifestation, vendredi (...)

Appel de l’intersyndicale du Rhône à la grève et à la manifestation, vendredi 14/12


CNT Solidarité Ouvrière /12 décembre 2018   

Partager

Depuis trop longtemps, le niveau de vie des salarié-e-s, des privé-e-s d’emplois, des jeunes et retraité-e-s se dégrade. La préoccupation grandissante d’une majorité de la population est simplement de savoir comment boucler les fins de mois.

L’écart se creuse de plus en plus entre la majorité de la population et les plus riches pour lesquels le gouvernement a des égards sans limites : suppression de l’ISF, baisse des cotisations sociales et crédits d’impôts (CICE, etc.).

La baisse des financements publics, combinée aux privatisations des services publics, accroît la fracture sociale et les inégalités entre les territoires, en laissant de plus en plus de citoyens sans services publics de proximité. Des réformes régressives menacent en outre services publics, statuts des agent-e-s, à commencer par l’Education nationale, suscitant colère chez les lycéen-ne-s et étudiant-e-s comme chez les personnels.

L’absence de réponses concrètes et immédiates du gouvernement et du patronat, leur refus d’ouvrir de véritables négociations amplifient la colère légitime d’une grande partie de la population.

L’enjeu, maintenant, est que cette colère se transforme en un rapport de force conséquent qui, seul, permettra d’exiger et d’obtenir de réelles avancées sociales ; une société juste dans laquelle chacun-e a une place dans une vie digne.

Lundi 10 décembre, le président de la République a fait quelques annonces qui relèvent de l’affichage plutôt que d’une réelle volonté de mieux répartir les richesses. Ces reculs ne répondent pas aux attentes d’augmentation réelle du pouvoir d’achat. Par ailleurs, le gouvernement continue d’ignorer les aspirations légitimes de la jeunesse.

Nos organisations syndicales appellent donc à faire du 14 décembre une grande journée d’action de grèves, d’arrêts de la production.

Revendiquons :
• Un SMIC largement revalorisé avec répercussion sur l’ensemble des grilles de salaires mais aussi l’augmentation des pensions et minima sociaux
• Une TVA à 5,5% pour les produits de première nécessité, notamment le gaz et l’électricité
• Une fiscalité plus juste tenant compte des revenus, avec en premier lieu le rétablissement de l’impôt sur la fortune, la suppression des cadeaux fiscaux aux grandes entreprises
• La prise en charge obligatoire des transports par les employeurs
• Des moyens pour avoir des services publics qui répondent aux besoins et restent en
proximité
• L’arrêt des contre-réformes dans l’Education (lycées, bac, accès au supérieur)

Toutes et tous ensemble, salarié-e-s du privé et du public, privé-e-s d’emploi, lycéen-ne-s et étudiant-e-s, retraité-e-s, ayons comme exigence un autre avenir, un avenir de progrès et de justice sociale !

Manifestation à Lyon, départ 11h30 place Jean-Macé, en direction du siège du MEDEF (Lyon 8e), où une délégation sera reçue.


PS :

Intersyndicale 69 : UD CGT, FSU, Solidaires, UNL, UNEF, FO, CNT et CNT-SO.