CNT- Solidarité Ouvrière » CNT-SO » Actualités - luttes » Bosser plus longtemps pour une retraite au rabais ? Les retraites Macron (...)

Bosser plus longtemps pour une retraite au rabais ? Les retraites Macron c’est TOUJOURS non !


CNT Solidarité Ouvrière /6 décembre 2019   

Partager

L’enfumage du gouvernement n’a pas fonctionné et la mobilisation historique du 05/12, contre le projet de retraites à points, a touché des secteurs bien plus large que les seuls salarié.e.s des régimes spéciaux.

cnt_so_retraites_dec_2019

...................................................................................

Pour lire le décryptage complet et les analyses de la CNT-SO : cliquez ici

...................................................................................

PNG - 78.2 ko

La majorité de la population ne s’est pas laissée tromper et soutient la mobilisation car cette réforme concerne tout le monde et on va tous.tes y perdre !

Comment croire ce gouvernement des riches quand il prétend réformer au nom de l’égalité et pour plus de justice ?Comment croire ces dernières promesses pour éteindre l’incendie ?

Nos droits seront tirés vers le bas avec deux conséquences principales :

Baisse des pensions

  •  Avec un calcul sur l’ensemble de la vie professionnelle (au lieu des 25 meilleures années dans le privé ou les 6 derniers mois dans le public), la baisse est mécanique pour les carrières complètes.
  •  Le niveau de dépenses pour les retraites va être gelé (à 14 % du PIB) alors que le nombre de retraité.e.s va augmenter. Nous n’aurons aucun contrôle sur la revalorisation du point, base du calcul des retraites.

Allongement de fait de l’âge de départ en retraite à 64 ans minimum !

  • Le gouvernement annonce ne pas toucher à l’age de départ de 62 ans mais prévoit des mesures en parallèle pour nous forcer à travailler plus tard. Il envisage soit la création d’un « âge pivot » flexible, fixé à 64 ans pour la génération 1963 (avec un malus de 10 % si départ à 62 ans) soit directement une nouvelle augmentation de la durée de cotisation.

Nous allons vers une forte compression du niveau des pensions et il sera impossible de savoir à l’avance l’âge de départ ni le montant exact de la pension.

Avec cette réforme comme celle récente de l’assurance chômage et la politique de baisse du salaire brut (salaire socialisé) c’est tout notre système de protection sociale qui est remis en cause. Pour le maintenir et le rendre meilleur, dans l’immédiat les vraies questions sont :

L’emploi : moins de chomeurs.euses, de précaires mais aussi plus de services et emplois publics, ce sont plus de cotisations. Il est temps de mieux partager le travail entre tous.tes !

La répartition égalitaire des richesses : la prévision la plus pessimiste de déficit cumulé du régime de retraite serait de 17 milliards en 2025... A comparer avec les 100 milliards distribués en 6 ans aux entreprises avec le CICE ou les 46 milliards de dividendes versés aux actionnaires début 2019 ! De l’argent il y en a... dans les caisses du patronat ! Les travailleurs.euses produisent toutes les richesses, elles doivent nous revenir !

Le rapport de force doit encore monter ! La CNT-Solidarité Ouvrière apporte son soutien à toutes les initiatives de luttes en cours (grèves reconductible, manifestations..) avec la perspective d’une nouvelle grande journée de grève générale le 10/12.

La bataille des retraites est stratégique pour notre classe. Poursuivons-la tous et toutes ensemble dans l’unité... pour la gagner !

PNG - 68.2 ko

Nos revendications immédiates :
• Réduction du temps de travail et hausse des salaires minimaux.
• Pas de pension inférieure au SMIC revalorisé
Abandon de la réforme Delevoye et retour sur l’ensemble des contre-réformes depuis 1993 sur les retraites et la sécu.
• Retour aux 37,5 annuités de cotisations
• Taux de remplacement de 75 % du salaire brut (base des 6 derniers mois dans le public ou 10 meilleures années dans le privé).
• Retraite à taux plein à 60 ans et 55 ans pour les métiers à forte pénibilité
• maintien d’un système de protection sociale solidaire et gestion directe des caisses par les travailleurs.euses


Portfolio