CNT- Solidarité Ouvrière » CNT-SO » Publications » Bulletin CNT-Solidarité Ouvrière N°8 Octobre 2013

Bulletin CNT-Solidarité Ouvrière N°8 Octobre 2013


CNT Solidarité Ouvrière /19 octobre 2013   
Publications - Culture

Partager

ÉDITO

Le rythme de travail s’invite une nouvelle fois dans le débat social. Sur l’interdiction d’ouverture jusqu’à minuit et le travail du dimanche, les grandes enseignes du commerce et du bricolage, engagent au nom du « tout libéral » une vaste offensive contre les salariés et le syndicalisme. Nous sommes accusés de provoquer le chômage en limitant les heures d’ouverture et en imposant à la grande distribution de respecter la loi et les convention collectives.
Les salariés concernés ont été instrumentalisés par leurs employeurs qui, d’habitude si prompts à dénoncer toute forme d’action collective, ont favorisé et financé des manifestations sur le temps de travail, pour dénoncer « l’ignominie syndicale ». Les patrons jouent sur du velours !
À la question : « voulez-vous gagner plus ? », il est rare que la réponse soit « non ! ».
Mais la suite est plus contestable. Pour gagner plus, il faut travailler en horaire atypique : nuit, dimanche, jours fériés, selon les patrons.
Sont largement mis en avant, les étudiants qui financent leurs études en travaillant les week-ends, les fa- milles monoparentales (surtout des femmes seules) qui ne s’en sortent pas en trimant comme des bêtes, des salariés en reprise d’emploi qui sont prêts à tout pour sortir de la spirale du chômage et du discours culpabilisant qui l’accompagne.
Pour nous, le « gagner plus » qui ne peut être une fin en soi, passe avant tout par la revalorisation des salai- res, dramatiquement bas dans le secteur !
Une fois de plus, le gouvernement botte en touche, en chargeant Jean- Paul Bailly d’un rapport sur cette question, avant une grande concertation... dans un mois. Rappelons qu’il n’aura pas grand-chose à faire, ayant déjà commis un rapport sur cette question, commandé en 2007, sous Sarkozy-Fillon.
Une fois encore, le patronat du commerce et le gouvernement comptent bien amener certaines confédérations à la raison « dans l’intérêt de tous ».
Cette bataille dépasse largement son enjeu apparent : il s’agit d’un conflit idéologique sur la société que nous souhaitons pour nous-mêmes et nos enfants : société de consommation, de l’individuel et de l’immédiat qu’implique l’ouverture permanente des commerces.
Soyons tous vigilants et déterminés dans ce nouveau combat qui s’annonce féroce !


Au sommaire du bulletin N°8

- Hyatt :
Une internationale antisyndicale.
Grève des salariés Hyatt Vendôme
- Brèves
• Victoire au centre commercial Confluence à Lyon contre TFN Propreté Sud-Est.
• RSS confirmé à Challancin
• TFN Propreté Sud-Est est déboutée
- Les Pyrénées et leurs oubliés
Contribution personnelle à un débat sur le développement économique régional.

- La bourse des travailleurs


Télécharger le bulletin N°8 d’Octobre 2013

PDF - 690.9 ko
Bulletin CNT-Solidarité Ouvrière N°8 Octobre 2013