CNT- Solidarité Ouvrière » Syndicalisme » Hôtellerie - restauration - tourisme » C’est la fin de la sous traitance au Campanile 1ère Classe Suresnes (...)

C’est la fin de la sous traitance au Campanile 1ère Classe Suresnes !


CNT Solidarité Ouvrière /30 août 2013   
Solidarité - Hôtellerie

Partager

Il y a maintenant un peu plus d’un an 100% des salariées (femmes de chambre et gouvernantes) de la société de nettoyage DECA France IDF sous-traitant des hôtels Campanile et Première Classe du Pont de Suresnes, en grève avec une partie des salariés en interne durant 28 jours, épaulés par leurs syndicats CGT et CNT (CNT-Solidarité ouvrière), ont fait céder la société LOUVRE HÔTELS, 2ème groupe hôtelier en France, qui exploite les hôtels restaurants sous enseigne CAMPANILE, PREMIERE CLASSE, KYRIAD, GOLDEN TULIP.

Après avoir obtenu en mars-avril 2012 la fin du travail à la chambre avec la mise en place d’une pointeuse pour un paiement au temps de travail effectif, la diminution des cadences indicatives de 25%, une augmentation de leur mensualisation, une revalorisation de près de 100 € de leur salaire mensuel, la suppression de leur clause de mobilité et le paiement de 50% des jours de grève, les autres 50% récupérées, les femmes de chambre et gouvernantes, suite aux difficultés économiques rencontrées par DECA France IDF mise en redressement judiciaire, viennent d’obtenir avec leur syndicat CGT-HPE, sous la menace d’une grève en cas d’arrivée d’un nouveau sous-traitant, leur intégration au sein de LOUVRE HOTELS à compter du 1er août 2013. Cette exploitation subie durant plusieurs années avec la sous traitance prend donc fin.

Avec cette intégration les femmes de chambre et gouvernantes se verront bien entendu appliquer le statut social de la SNC des Hôtels du Pont de Suresnes et gagnent ainsi un 13ème mois, une prime d’habillage déshabillage, la revalorisation des indemnités nourriture, la participation aux bénéfices et l’intéressement inexistants dans les entreprises de nettoyage, etc...etc...
Selon les calculs de notre syndicat c’est un gain d’environ 200 € par mois pour chaque salariée.
Notre syndicat CGT-HPE se félicite de la décision de gestion sociale prise par la direction de LOUVRE HOTELS
En accédant aux demandes d’intégration des salariées la société LOUVRE HÔTELS a pris une décision qui va dans le sens de l’histoire des relations sociales de notre pays. C’est tout à son honneur.
En effet, rien ne justifie dans l’hôtellerie que le service de l’hébergement soit sous-traité alors qu’il constitue le cœur de métier de cette branche professionnelle.
LOUVRE HOTELS a fait un choix gagnant en reconstituant par cette intégration la communauté de travail.
Le climat social sera bien meilleur dans l’entreprise qui évite aussi les risques de condamnations pour marchandage et pour travail dissimulé avec le paiement à la chambre et non au temps de travail effectif qui ne vont pas manquer de frapper ses concurrents, plusieurs procès initiés par la CGT-HPE étant en cours.

Afin de Fêter cette victoire
vous êtes conviés à participer à un rassemblement devant le Campanile Première Classe du Pont de Suresnes le :


Mercredi 4 Septembre 2013 à 12h précises Métro ou RER Porte maillot puis Bus 244 arrêt Pont de Suresnes à 10mn (direction Rueil Malmaison).

Les organisations syndicales et politiques, les habitants de Suresnes qui ont soutenu les salariées durant ce long conflit seront invités à prendre la parole.

L’union fait la force, ne l’oublions pas !