CNT- Solidarité Ouvrière » Syndicalisme » Hôtellerie - restauration - tourisme » Chez Botis, la CNT-SO victorieuse malgré les pressions patronales (...)

Chez Botis, la CNT-SO victorieuse malgré les pressions patronales !


CNT Solidarité Ouvrière /10 février 2019   

Partager

Après la liquidation du groupe de restaurants « Chez Clément » en 2017, la majorité des restaurants ont été repris par des sociétés crées par M. Armand Taiëb. Sous l’enseigne Fluxia, ils constituent des entreprises distinctes pour échapper aux obligations liées aux effets de seuil, en particulier la mise en place du « comité social et économique ».

L’un des restaurant les plus important reste celui de la Porte Maillot, de la société Botis. Depuis la reprise du restaurant, le gérant M. Taiëb dégage tous les anciens en leur imposant des ruptures conventionnelles. Il s’en est aussi pris à l’ancien élu CNT-SO de « Chez Clément ».

A l’occasion de la mise en place du CSE, il a refusé de négocier le protocole électoral et a organisé des élections en toute illégalité. Il a fait ouvertement campagne contre la CNT-SO, seul syndicat présent.
Le syndicat de l’hôtellerie, de la restauration et du tourisme a malgré tout obtenu 100% des voix au premier tour (4 voix sur 10 votants dont 6 nuls). Au second tour, le patron a a favorisé une candidature « sans-étiquette » contre notre candidat. Résultat des courses : 10 voix pour la CNT-SO, 5 pour l’homme de paille ! Heureusement, les salariés savent faire la différence...


PS :

Le SHRT, Région Parisienne


Lire aussi


    Rechercher