CNT- Solidarité Ouvrière » Solidarités » Participations » Communiqué du STP aquitaine de la CNT

Communiqué du STP aquitaine de la CNT


CNT Solidarité Ouvrière /11 janvier 2013   

Partager

Mardi 8 janvier, à Ustaritz, une fillette de 5 ans a été sortie de la cantine de l’ecole sous escorte policiére.

Selon son papa, la fillette a cru "que ses parents étaient morts".

Ses petits camarades, eux, ont craint qu’on la mette en prison.

Tout ça pour un impayé de cantine de 170 euros.

La mairie explique que les parents étaient prévenus, que « la petite Léa a été gardée avec les autres enfants à la cantine scolaire, mais il paraissait cruel de lui donner une simple collation à l’écart de ses camarades, qui, eux, déjeunaient ».

La police municipale est donc venu chercher la fillette au réfectoire.

La mairie estime que les parents auraient du venir chercher la fillette à l’école avant l’heure du déjeuner et que « constatant un abandon d’enfant, se réserve le droit de droit de prendre les mesures nécessaires auprès des services de protection de l’enfance »

Voilà donc ou nous en sommes arrivés, en 2013, dans un pays qui détient le record d’Europe du nombre de millionnaires.

Le syndicat CNT STP Aquitaine dénonce cette logique antisociale qui stigmatise et criminalise les précaires.

Non, la police ne peut pas être et ne sera jamais la réponse aux problèmes sociaux.

En ces temps difficiles pour les travailleurs, la solidarité est plus que jamais nécessaire.

Nous appelons tout les acteurs du mouvement social à être vigilants et à être prêts à se mobiliser dés que des cas similaires se feront jour.

Syndicat régional STP Aquitaine de la CNT, le jeudi 10 janvier 2013. .


PS :

STP : Syndicat des Travailleurs Précaires