DIRNO : le service public se dégrade toujours plus !


CNT Solidarité Ouvrière /11 novembre 2017   

Partager

Tract de la section de la Direction Inter-Régionale des Routes Nord Ouest (DIRNO) sur l’asphyxie organisée du service public et la souffrance des agents au service d’ingénierie routière (SIR) de Rouen...

Face aux arrachages fréquents des affiches de la CNT-SO sur les panneaux syndicaux (et ce en infraction à l’expression syndicale telle que définie dans le décret 82-447 du 28 mai 1982) nous continuons à vous informer de ce qui se passe dans le Service Ingénierie Routière de Rouen (DIRNO)

LA MORT du pôle Terrassement, Assainissement et Chaussées
JUIN 2016 : 5 TECHNICIENS – 1 POSTE VACANT SEPTEMBRE 2017 : 0 TECHNICIEN – 4 POSTES VACANTS

Comment en est-on arrivé là ? Depuis 2015, les techniciens de ce pôle ont vécu les conditions suivantes : Retrait de leurs missions et modifications de leurs productions sans en être informé Fixation d’objectifs insensés dans des plannings ni maîtrisés, ni partagés Surveillance systématique et permanente de leurs faits et gestes conduisant à la perte du sens du travail Reproches de manque d’autonomie ou au contraire de rigueur extrême dans un contexte de compagnonnage quasi-inexistant Manque d’écoute et relations hiérarchiques uniquement basées sur le pouvoir depuis 2016 Mise à l’écart des réunions de chantiers et des relations avec les services extérieurs (DREAL, MISE, Coll. Terr., Entreprises...)

DÉVALORISATION PERMANENTE DU TRAVAIL IMPOSSIBILITÉ DE DÉVELOPPER ET VALORISER LES COMPÉTENCES ACQUISES EN FORMATION DÉGRADATION DE LA SANTÉ DES AGENTS ENTRETIENS PROFESSIONNELS À CHARGE DÉROULEMENT DE CARRIÈRE BLOQUÉ (RAEP, …) PAR MANQUE DE COMMANDES VALORISANTES

Toutes ces raisons ont contribué au mal être et à de la souffrance au travail. L’unique solution pour y mettre fin face à une administration de la DIRNO niant l’existence de cette souffrance vécue et dénoncée par les techniciens, et ce même après une enquête « interne », a été de fuir ce pôle. Nous vous conseillons de ne pas venir dans ce pôle TANT QUE CES CONDITIONS DE TRAVAIL PERDURERONT.

Au-delà du pôle TAC : LA SITUATION AU SIR DE ROUEN
- Effectifs 2007 – Préfiguration (prévisionnel pour le vendre aux OS) : 89
- Effectifs 2008 : 74
- Effectifs 2012 : 61
- Effectifs 2017 : 51

Ce service n’est plus en capacité de faire ce qu’il savait faire. La baisse des effectifs associée, de surcroît, à un turn-over important du personnel, entraîne irrémédiablement la perte de l’expertise et l’affaiblissement de l’accompagnement des nouveaux agents dans l’apprentissage de leur mission. Destruction programmée d’un service, depuis sa réorganisation en 2012, favorisant l’externalisation des missions, un des objectifs des politiques actuelles

AUCUN BILAN POUR ÉVALUER LA QUALITÉ DES MISSIONS DE MAITRISE D’ŒUVRE RENDUE ! AUCUN BILAN POUR ÉVALUER LE COÛT DE CES EXTERNALISATIONS !

Lire aussi


    Rechercher