CNT- Solidarité Ouvrière » Syndicalisme » Education » Education Prioritaire : la mobilisation continue !

Education Prioritaire : la mobilisation continue !


CNT Solidarité Ouvrière /5 janvier 2017   
Education - Luttes

Partager

En région parisienne, à Marseille, dans le Nord et pour la première fois en banlieue lyonnaise... Le mardi 10 janvier a marqué un nouveau temps fort de mobilisation pour obtenir le maintien des lycées dans l’Éducation Prioritaire et garantir une pérennisation durable des moyens affectés à ces établissements. Depuis la rentrée, de nombreux lycées ont reconduit la grève, organisés des blocages et manifestés. De nouvelles manifestations et actions sont prévues le jeudi 12/01 avant une manifestation nationale à Paris, le jeudi 19/01.

Lire le communiqué de la CNT-SO

Pour soutenir la lutte, plusieurs caisses de grève sont déjà mises en place :
- Caisse de grève du collectif "Touche pas à ma ZEP"
- Caisse de grève de l’AG des grévistes de Marseille

Pour une présentation globale de la lutte et des revendications, voir la vidéo :
Réalisation journal "La Marseillaise"

Éducation Prioritaire, on continue pour : obtenir le maintien des lycées dans l’éducation prioritaire ; une augmentation conséquente des moyens pour l’ensemble de l’éducation prioritaire ; l’élargissement à tous les personnels de l’indemnité spécifique et le maintien des droits aux bonifications de carrière et celles pour les mutations.


PS :

Fédération des travailleurs-euses de l’enseignement, de la recherche scientifique, des fonctions publiques et des associations.


Dans la même rubrique

Lycées professionnels : tous et toutes en grève le 27/09 !


Dans l’Éducation comme ailleurs, le syndicalisme a toujours sa raison d’être !


Université : la compensation des notes et les secondes évaluations attaquées : un « arrêté licence » qui fabrique davantage d’échec.


Répression anti-syndicale à l’université Paul Valéry (Montpellier) : une commission disciplinaire pleine de surprises


Exclusions, mensonges et vidéos : répression anti-syndicale à l’université Paul Valéry (Montpellier).


Attaque contre l’École : au tour de l’enseignement professionnel de morfler !


Premiers chiffres « Parcoursup » : une génération sacrifiée ?


Brutalité et matraques : gouvernement et universités prêts à tout pour nous imposer la sélection sociale.


Scolarité obligatoire dès 3 ans : beaucoup de bruit pour rien… et pas de moyens annoncés !


Blocage illimité de l’université Paul Valéry (Montpellier 3)


1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8

Lire aussi