CNT- Solidarité Ouvrière » Syndicalisme » Education » Fédération des Travailleurs (euses) de l’Éducation et de la Recherche : (...)

Fédération des Travailleurs (euses) de l’Éducation et de la Recherche : bulletin Automne-Hiver 2016


Fédération Education-Recherche /11 décembre 2016   
Education - une

Partager

Loin d’être cantonné à la défense des intérêts catégoriels des seuls enseignant-e-s ou de nous cloisonner à un secteur, notre syndicalisme refuse le corporatisme et se construit de manière interprofessionnelle dans l’Éducation nationale ainsi que dans les domaines de la formation et de l’éducation populaire.

Les articles de ce bulletin reflètent notre philosophie syndicale et la diversité de nos syndiqué-e-s : des collègues des lycées ZEP en lutte (p. 1) aux universités (p. 3) en passant par les animateurs-trices intervenant dans le primaire (p. 3 ) et les personnels des centres d’animation (p. 2). Rejoignez-nous pour construire l’alternative syndicale !

bulletin CNT so automne-hiver 2016

Sommaire :

- Page 1 : TOUCHE PAS A MA ZEP !
- Page 2 & 3 : Dossier : précarisation de l’animation et du périscolaire, un service culturel au rabais ?
- Page 3 : Intimidation anti-syndicale à la FAC de Montpellier
- Page 4 : Extrême(s) droite(s) contre l’éducation, un 4 pages intersyndical


Dans la même rubrique

Lycées professionnels : tous et toutes en grève le 27/09 !


Dans l’Éducation comme ailleurs, le syndicalisme a toujours sa raison d’être !


Université : la compensation des notes et les secondes évaluations attaquées : un « arrêté licence » qui fabrique davantage d’échec.


Répression anti-syndicale à l’université Paul Valéry (Montpellier) : une commission disciplinaire pleine de surprises


Exclusions, mensonges et vidéos : répression anti-syndicale à l’université Paul Valéry (Montpellier).


Attaque contre l’École : au tour de l’enseignement professionnel de morfler !


Premiers chiffres « Parcoursup » : une génération sacrifiée ?


Brutalité et matraques : gouvernement et universités prêts à tout pour nous imposer la sélection sociale.


Scolarité obligatoire dès 3 ans : beaucoup de bruit pour rien… et pas de moyens annoncés !


Blocage illimité de l’université Paul Valéry (Montpellier 3)


1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8

Lire aussi