CNT- Solidarité Ouvrière » Syndicalisme » Commerce » Franchise Auchan "A2 PAS" (Paris 18°) : Mobilisation de salariés en colère (...)

Franchise Auchan "A2 PAS" (Paris 18°) : Mobilisation de salariés en colère contre les impayés


CNT Solidarité Ouvrière /13 décembre 2017   
Luttes

Partager

Un rassemblement a été organisé le mercredi 13/12 devant la supérette "A 2 PAS" (31 rue D’Orsel à Paris 18e) franchise du groupe Auchan, pour protester contre les impayés dont sont victimes les salariés licenciés de ce commerce.

Les salariés de la supérette, s’étaient déjà mobilisés le 06/11/17 avec la CNT-SO, pour obtenir le versement de salaires impayés de 6 à 9 mois. La mobilisation avait permis le versement des salaires en retard jusqu’en septembre. Aujourd’hui alors que les procédures de licenciement pour motif économique sont engagées, les salariés n’ont pas été payés du solde de tout compte et n’ont pas reçu les attestations pôle emploi leur permettant de toucher des indemnités chômage.

Patrons voyous, on vous retrouvera partout !

Michael ABIHSSIRA, le gérant est un spécialiste : il crée et liquide des sociétés comme il respire comme le A 2 PAS du boulevard Barbès également dans le 18e. Il est à la tête de plusieurs dizaines de sociétés aux activités multiples (location de biens et terrains, commerces et autres). La méthode est toujours la même : utiliser le "cash" pour racheter une autre société en ne payant pas les salaires et les fournisseurs.

Contre ce patron voyou, le syndicat CNT-SO organise la mobilisation des salariés et la riposte juridique en étudiant la contestation du motif économique des licenciements et en proposant d’étendre une éventuelle procédure de liquidation à toutes les sociétés appartenant à ABIHSSIRA.

La situation de ces salariés, littéralement mis sur la paille par un escroc, est d’autant plus choquante que le groupe Auchan a réalisé 52,82 milliards de chiffre d’affaire et 590 millions d’euros de bénéfice en 2016  ! Le groupe Auchan doit prendre ses responsabilités et faire en sorte que les droits des salariés soient respectés dans les franchises comme ailleurs, le rassemblement sera l’occasion de le lui rappeler.

L’exploitation et le mépris ça suffit !


PS :

CNT-SO Commerce RP