CNT- Solidarité Ouvrière » Syndicalisme » Nettoyage » Soutien actif et financier de la grève reconductible à l’Holiday Inn (...)

Soutien actif et financier de la grève reconductible à l’Holiday Inn Paris-Clichy (porte de Clichy)


/5 janvier 2018   
Hôtellerie - Nettoyage - Luttes

Partager

En grève depuis le 19 octobre, les femmes de chambre, les gouvernantes, les équipiers continuent leur mouvement. Soutenez-les en alimentant la caisse de grève ou en participant au piquet de grève chaque matin devant l’hôtel et aux actions de lutte !

RDV chaque matin, sur le piquet : 2 rue du 08 mai 1945 (Clichy) - Métro porte de Clichy.

.............

Vous pouvez aussi soutenir la lutte en participant à la caisse de grève en ligne : https://www.lepotcommun.fr/pot/0snu1eea

Ou directement à l’ordre de : CNT-SO du Nettoyage, mention soutien grévistes HEMERA. 4 rue de la Martinique 75018 PARIS
.............

.............

Revue de presse :

- article du Parisien du 20/10/17

- article du journal Lutte Ouvrière du 25/10/17

- article du Parisien du 31/10/17

- Article des "ateliers du CFJ"

- Brève du Figaro du 31/10/17

- Vidéo de l’Humanité du 31/10/17

- Article de l’Humanité du 02/11/17

- Galerie photo de Xavier de Torres du 09/11/2017

- Reportage de France Bleu Paris du 09/11/17

- Reportage d’Europe 1 du 14/11/17

- Article du site SFR News du 14/11/17

- Brève du Parisien du 14/11/17

- Reportage dans le JT de France 2 du 21/11/17

- Article de la NVO du 23/11/17

- Article du Parisien du 24/11/2017

- Article de Libération du 26/11/2017

- Reportage du 19/20 Paris - Ile-de-France de France 3 du 27/11/2017

- Reportage de France Inter du 28/11/2017

- Article du journal "Lutte Ouvrière" du 29/11/2017

- Article en ligne de "Izquierda Diaro" (État espagnol), du 30 novembre

- Article en ligne du Monde du 05/12/2017-

- Interview de Paris-Luttes-info du 06/12/2017

- Dépêche AFP du 07/12/2017

- Article de Libération du 07/12/2017

- Article sur le site de France Télévision du 07/12/2017

- Article en ligne sur le site "rapports de force" du 07/12/2017

- Article du Point du 08/12/2017

- Article du site de TV5 Monde du 08/12/2017

- Article du Monde du 12/12/2017

- Article sur le site de Radio France International du 12/12/2017

- Article de l’Humanité du 17/12/2017

- Article de batiment-entretien.fr du 20/12/2017

- Émission de Radio du 22/12/2017 sur Fréquence Paris Plurielle

- Émission "Par Jupiter !" , France Inter, du 22/12/2017

- Article de francebleu.fr du 2512/2017

- Reportage de France 3 Midi-Pyrénées du 30/12/2017

- Reportage de l’Actu.fr du 31/12/2017

- Vidéo de Isquierda.net du 03/01/2018

- Article du Parisien du 03/01/2018

- Émission « Comme Un bruit Qui Court », du 06/01/2017 sur France Inter

- Reportage de France Info du 10/01/2018

- Article du site "Rapports de force" du 10/10/2018

- Article de 20 mn du 10/10/2018

- Reportage de France 3 du 11/01/2018

- Émission « Comme Un bruit Qui Court », du 13/01/2017 sur France Inter

.............

NON AUX MUTATIONS ARBITRAIRES !

Depuis son arrivée sur le site HOLIDAY INN, le 19 décembre 2016, la société HEMERA pratique le jeu de chaises musicales pour casser l’équipe en mutant sans motif les salarié(e)s les plus anciens.

Les agents de nettoyage exigent le respect des contrats de travail, y compris le respect des jours de repos.

La société HEMERA pratique toujours de la même façon, dès qu’elle reprend un hôtel. C’est évidemment, une exécution déloyale du contrat de travail.

Le Syndicat CNT-SO du Nettoyage exige que la gouvernante, Mme Salera OUAS, cesse de harceler les salarié(e)s, dont certains sont régulièrement en larmes.

L’hôtel HOLIDAY INN est directement responsable de cette situation, en passant des contrats avec une société qui ne respecte ni ses salarié(e)s ni le Code du travail.

La section syndicale revendique :
- le respect des contrats de travail ;
- l’augmentation des qualifications, donc des salaires ;
- le respect des accords de site passés avec l’ancienne société, sur la durée du travail ;
- le paiement de toutes les heures travaillées ;
- le versement d’une prime de panier, comme pour les salarié(e)s de l’hôtel ;
- l’attribution d’une prime de 13e mois, égale à 1/12e du salaire annuel ;
- la suppression de l’abattement de 8 % sur la base des cotisations sociales.

Tous en grève pour faire aboutir ces revendications

NON à toutes les mutations !
Respect de nos droits et de notre dignité !


PS :

SYNDICAT DU NETTOYAGE et des activités annexes - Région Parisienne

Lire aussi