CNT- Solidarité Ouvrière » Syndicalisme » CNT-SO Marseille » Grève des femmes de chambre sous-traitées du Novotel Prado (Marseille 08°) (...)

Grève des femmes de chambre sous-traitées du Novotel Prado (Marseille 08°) contre la répression et le vol d’heures !


CNT-SO /3 août 2020   
Hôtellerie - Nettoyage - Luttes

Partager

Succès du débrayage, des femmes de chambre sous-traitées par STN, ce lundi 03/08 au Novotel Marseille Prado. La grève est suspendue en attendant la signature définitive d’un protocole de fin de conflit.

La direction du sous-traitant s’est engagée auprès des femmes de chambre grévistes pour : un rappel des heures dues, une prime de panier à 4€/jour de travail, une mise en place progressive du 13eme mois, pas de licenciements disciplinaires.

Le syndicat reste vigilant et accompagnera les grévistes pour la mise en place de l’accord.

Communiqué du 02 août

Depuis janvier 2020, la société STN a repris le personnel de nettoyage de l’hôtel Novotel Prado. Chaque mois, un grand nombre d’heures de travail ne sont pas payées ni déclarées alors que la cheffe de site note correctement les entrées et sorties de chaque femme de chambre. La société STN ignore intentionnellement les pointages des salariées et diminue arbitrairement le salaire de chacune !

Accompagnées de leur syndicat, la CNT Solidarité ouvrière, plusieurs femmes de chambre saisissent l’inspection du travail qui rédige une mise en demeure à l’employeur le 6 juillet 2020.

Pour seule réponse, ces mêmes femmes de chambre font l’objet d’un avertissement le 17 juillet et une convocation à un entretien préalable au licenciement le 4 août 2020. Ces manœuvres ne duperont personne : la société STN ne peut rejeter sur les femmes de chambre sa propre défaillance dans le paiement du temps de travail.

Au contraire, disons le haut et fort : STN est coupable de travail dissimulé et pratique des mesures de rétorsions à l’encontre des salariées ayant saisi l’inspection du travail.

L’employeur ne réussira pas à mater la contestation et les revendications de ses salariés. A compter d’aujourd’hui, les femmes de chambre exigent :

  • le paiement de toutes les heures travaillées passées et à venir
  • l’abandon de toutes les poursuites disciplinaires abusives
  • le respect du personnel par les dirigeant de STN

De plus, le personnel de STN revendique les mêmes avantages dont bénéficient les salarié.e.s sous traité.e.s, sur les autres hôtels marseillais :

  • requalification AQS3A
  • prime de panier 5 € par jour
  • 13ème mois
  • majoration 50 % les dimanches

Concernant l’hôtel NOVOTEL, ayant été informé de ces pratiques, celui ci se rend complice du travail dissimulé et des pratiques de voyou de son sous-traitant.

STN / Novotel : l’exploitation et le mépris ça suffit !

Piquet de grève à partir de 09h devant l’Hôtel Novotel Marseille Centre Prado Vélodrome, 103 Avenue du Prado, 13008 Marseille (métro Périer).


PS :

Syndicat du Nettoyage PACA

Dans la même rubrique

ELIOR : nouvelle attaque contre les anciennes grévistes du NH Hôtel Marseille !


Soutenez la caisse "anti-répression" de la sous-traitance en lutte !


Violences policières et expulsions illégales du piquet de grève au NH Collection Marseille : que protège la police ?


Grève à l’hôtel NH Collection Marseille, ELIOR tente la répression judiciaire...


Sous-traitance hôtelière, la lutte a encore payé !


Sous-traitance hôtelière, la colère continue de monter !


Victoire des salarié-e-s sous-traité-e-s de l’Holiday Inn St-Charles et de l’Adagio Vieux-port : la lutte et la solidarité ont encore payé !


Marseille : la lutte des salarié-e-s sous-traité-e-s par PLD gagne le site de l’Holiday Inn St-Charles


Violence patronale, répression anti- syndicale : Ça se passe comme ça chez Mac Donald’s !


Violences patronales, répression anti-syndicale : ça se passe comme ça chez Mac Donald’s !


1 | 2

Lire aussi