CNT- Solidarité Ouvrière » International » Grève victorieuse à EDF en Guyane

Grève victorieuse à EDF en Guyane


CNT Solidarité Ouvrière /1er novembre 2015   
Syndicalisme

Partager

Depuis le 28 septembre 2015, la section syndicale UTG (Union des Travailleurs Guyanais) - CGT avait entamé une grève chez EDF Eclairage .
Le mouvement s’est durci avec des coupures d’électricité, jour après jour, durant quelquefois une bonne partie de la journée. EDF a demandé et obtenu des astreintes de 20000 € par gréviste ! Bien sûr les grévistes n’ont pas accepté ces sanctions.
Le 30 oct, des camions de la Pêcherie Guyanaise ainsi que des bus de la ville sont venus renforcer les barrages organisés par les grévistes dans les rues de Cayenne. EDF a alors proposé l’arrêt des poursuites si le mouvement s’arrêtait immédiatement et si le syndicat s’engageait à ne pas faire appel contre les décisions de justice, et à "respecter le cadre légal et réglementaire de l’exercice du droit de grève" à l’avenir...sinon les astreintes reprendront !
Les grévistes dénoncent entre autres la prochaine fermeture d’une centrale près de Cayenne qui supprimera l’emploi de 128 personnes, le manque d’employés intervenant en cas d’incidents sur les lignes (obligeant les employés actuels à couvrir des distances énormes) et l’absence de politique énergétique de la région...
On lit à la frontale ou à la bougie et on met des bouteilles d’eau, préalablement glacées dans le congélateur quand il y a de l’électricité, dans le frigo et le congélo pour protéger la nourriture...

Le 1er Nov., la lutte des employés d’EDF Éclairage de Guyane a payé.
Après 33 jours de grève dure, la direction a cédé et a accordé la quasi totalité des revendications des grévistes, notamment : des garanties sur l’emploi, la création de postes supplémentaires, l’amélioration des conditions de travail, surtout dans les communes de l’intérieur. Alors que les grévistes ne représentaient que 33% du personnel, ils ont réussi ce tour de force grâce à leur détermination.