CNT- Solidarité Ouvrière » Solidarités » Soutiens » Hôtel Crillon. Conférence de presse du 19 février.

Hôtel Crillon. Conférence de presse du 19 février.


CNT Solidarité Ouvrière /19 février 2013   

Partager

A l’initiative du Syndicat CGT des Hôtels de Prestige et Economiques, une conférence de presse s’est tenue à 11h devant l’hôtel Crillon à Paris, place de la Concorde. De nombreuses organisations syndicales et politiques participaient à ce rassemblement : la fédération CGT du commerce et des services, l’union syndicale Solidaires, la FSU, la CNT Solidarité Ouvrière, Attac, la Fondation Copernic, le Mouvement national des chômeurs et précaires (MNCP), le Parti communiste, le Parti de gauche, Osez le féminisme, le NPA, etc.

Tous les orateurs présents ont souligné la formidable régression sociale que représentait cet accord et appelé à une vaste mobilisation unitaire pour empêcher que le parlement ne lui donne force de loi.
L’accord nous est présenté par les syndicats jaunes (mais aussi par le ministre du travail et le président de la République) comme une avancée, conciliant (enfin !) les intérêts des travailleurs et du patronat. Il n’en est rien, bien entendu ! 1% de mesurettes destinées à faire passer la pilule disparaissent au milieu des 99% de dispositions réclamées depuis longtemps par un patronat qui n’a que le mot de flexibilité à la bouche ! Comme si les échines n’étaient pas encore assez souples, comme si l’emploi n’était pas encore assez précaire, comme si les conditions de vie et de travail avaient encore besoin de s’aggraver !

Après la casse systématique du droit du travail, après les accords sur le régime des intermittents du spectacle, après les coups de force sur les retraites, le patronat et la CFDT, main dans la main, comme en 1995, font disparaître un peu plus les acquis sociaux arrachés de haute lutte par les générations précédentes.

La lutte doit être à la hauteur de l’attaque !

Deux points forts vont scander les débuts de la mobilisation :

- Le 28 février à 19h, à La Belleviloise, à Paris, 19-21, rue Boyer, se tiendra une réunion publique : Non à l’accord compétitivité-emploi.

- Le mardi 5 mars, une manifestation unitaire appelée par la CGT, FO, Solidaires et la FSU partira à 14h de la place du Châtelet en direction de l’Assemblée nationale.

La CNT Solidarité Ouvrière appelle ses militants et sympathisants à se joindre à la manifestation.


Lire aussi


    Rechercher