CNT- Solidarité Ouvrière » Solidarités » Soutiens » Lettre aux syndicats français et à l’opinion publique

Lettre aux syndicats français et à l’opinion publique


CNT Solidarité Ouvrière /3 octobre 2013   
Solidarité

Partager

Sosyal-İs est un syndicat membre de la Confédération des syndicats des travailleurs révolutionnaires (DISK) et de l’UNI Global Union. Sosyal-Is s’organise dans le commerce, l’éducation, chez les employés des bureaux et des beaux arts.
Tout d’abord, Leroy Merlin a ouvert son premier magasin en 2010 et son deuxième en 2011, en Turquie. En 2012, les travailleurs du magasin Leroy Merlin sont devenus membres du syndicat Sosyal-Is. Par la suite, ces derniers ont obtenu le droit de signer une convention collective.

Cependant, depuis six mois, un désaccord a éclaté entre les employeurs de Leroy Merlin et notre syndicat. Malgré nos demandes récurrentes, Leroy Merlin s’est borné constamment à refuser de signer le contrat de la convention collective. Nous avons alors pris la décision d’exprimer notre mécontentement par une manifestation. En effet, si jusqu’au 3 Octobre 2013, un accord n’est pas trouvé quant à la Convention collective, la grève débutera immédiatement. Dans cette convention collective, en plus de l’amélioration des conditions de travail et de l’exercice des droits syndicaux, nous avons des revendications sur salariales. En Turquie, les travailleurs de Leroy Merlin gagnent environ 400 euros par mois. Ce salaire dépasse de peu le SMIC de Turquie. Cependant, ce niveau de salaire reste au même niveau que le seuil de famine. De surcroit, une grande majorité des travailleurs de Leroy Merlin n’ont pas obtenu d’augmentation de salaire depuis près de 2 ans. Si l’on prend en compte l’inflation galopante, la perte des salaires réels des travailleurs a atteint les 15%. Notre syndicat a fait des propositions concrètes permettant d’améliorer ces conditions mais également trouver une solution afin de rattraper les pertes de salaires des travailleurs. Cependant, les employeurs ont suggéré seulement 4,5 % d’augmentation.

Après une réunion avec les deux parties, notre syndicat a mis en avant ses propositions et nous avons demandé une augmentation salariale de 15 %. Cependant, les employeurs se sont bornés sur leur décision d’une augmentation de seulement 4,5 %. Or, avec une telle augmentation, les salariés continuent de perdre leur pouvoir d’achat. Par exemple, les six premiers mois de cette année, le niveau de l’inflation en Turquie a atteint les 4%.

Par ailleurs l’employeur a refusé les mesures pour améliorer les conditions de travail proposées par notre syndicat. Bien au contraire, il a fait des propositions ayant pour but de baisser les droits existants des travailleurs. En plus de tout cela, nous proposons que l’employeur ne puisse proposer que des contrats de travail de trois ans, mais l’employeur insiste pour généraliser la durée d’un an. Le contrat prendra effet dès le début de l’année 2013. Dans le cas d’un contrat d’un an, dans 3 mois, les travailleurs de Leroy Merlin vont perdre leur droit syndical. Notre syndicat a mis en œuvre toute sa capacité afin de faire signer la convention collective avant le déclenchement de la grève mais Leroy Merlin est resté sur sa décision. Avant le 3 Octobre 2013, si une négociation n’est pas entamée, les travailleurs de Leroy Merlin, membre du syndicat Social-Is, débuteront la grève. Ces travailleurs manifesteront pour leurs droits syndicaux, pour des conditions humaines du travail ainsi que pour les salaires. Les travailleurs de Leroy Merlin ainsi que le syndicat Social-Is invitent, dans l’idée de la solidarité, les syndicats français et l’opinion publique française à soutenir notre grève. Votre soutien et votre solidarité nous rendront plus fort.
Veuillez accepter mes salutations les plus distinguées.

Metin EBETURK : Directeur Général de Social-Travail

(Contact et informations : Onur BAKIR- onursosyal@gmail.com)