CNT- Solidarité Ouvrière » Syndicalisme » Hôtellerie - restauration - tourisme » Le 6 juin 2014 : "NON à la sous-traitance dans l’hôtellerie" !

Le 6 juin 2014 : "NON à la sous-traitance dans l’hôtellerie" !


CNT Solidarité Ouvrière /31 mai 2014   


De plus en plus d’hôtels, y compris des palaces, pratiquent la sous-traitance du service de l’hébergement, ce qui est totalement inacceptable.

L’hébergement constitue le cœur de métier d’un hôtel.

Le sous-traitant n’apporte, aucun savoir-faire spécifique à l’hôtelier. Historiquement les femmes de chambre étaient salariées des hôtels.
Le seul but de la sous-traitance est de faire éclater la communauté de travail et de réaliser plus de profits en sous payant les femmes de chambre, gouvernantes et équipiers (en général de -15 à -40%) qui ne bénéficient pas du statut collectif de l’hôtelier (niveau salaire, indemnités nourriture, 13ème mois, primes,…etc…etc… ). C’est de les utiliser comme variable d’ajustement du taux d’occupation de l’hôtel.

En finir avec le travail à la tâche !

Le paiement à la chambre constitue dans l’hôtellerie un véritable fléau qui génère des conditions de travail très difficiles, sources de pathologies nombreuses et de travail dissimulé avec le non-paiement d’heures complémentaires et supplémentaires. Il touche principalement les femmes d’origine immigrée.

En finir avec le marchandage !

Il est inadmissible qu’au 21ème siècle, en France, on retrouve sur un même lieu de travail des salariés avec des statuts collectifs différents, ceux de la sous-traitance étant sous payés et sur exploités.

Le 6 juin à 10h,

date de l’audience de jugement de 49 salariés de la sous-traitance de l’Hyatt Paris Vendôme, le syndicat CNT-Solidarité Ouvrière du Nettoyage appelle à des débrayages et à manifester pour :
-  La fin de la sous-traitance dans le nettoyage,
-  Le paiement de toutes les heures travaillées,
-  La revalorisation des qualifications,
-  Le respect de la liberté syndicale.

Départ devant le 5 rue de la Paix à partir de 10h pour nous diriger vers le Crillon
10 place de la Concorde, en manifestation.

Nous irons ensuite en métro pour soutenir nos collègues devant le Conseil de Prud’hommes de PARIS, 27 rue Louis Blanc Paris 10ème).

Paris le 29 mai 2014