CNT- Solidarité Ouvrière » International » MALI : Non à la répression

MALI : Non à la répression


CNT Solidarité Ouvrière /18 mars 2015   
International - Solidarité


Depuis lundi, le 16 mars, 4 responsables de l’UACDDDD (Union, membre du réseau No Vox et de la CMAT) ont été arrêtés, puis transférés à la prison centrale de Bamako.

Leur arrestation a eut lieu alors qu’ils repartaient du Tribunal où ils étaient simplement venus assister pacifiquement avec les habitantEs du quartier au procès en appel des spéculateurs immobiliers (condamnés lors d’une première audience à 36 mois de prison) pour la destruction de 305 maisons dans le quartier de Kalabambougou.

Soungalo Koné, Président de l’UACDDDD, Massa Koné, secrétaire aux relations extérieures, Abdoulaye Koné, membre du bureau de l’UACDDDD et Youssouf Diané, membre de l’UACDDDD, qui avaient vu leurs maisons être démolies, doivent être jugés
lundi.
On les accuse un trouble à l’ordre public et outrage à magistrat. En réalité, par cette arrestation injustifiée et arbitraire, on veut faire payer à l’UACDDDD qui regroupe près de 200 associations de base d’habitantEs de quartiers, villages, vendeuses des marchés, travailleuses domestiques... son engagement pour les droits à la terre, la maison, au travail digne pour touTEs.

Face à cette grave attaque du mouvement social, la solidarité s’impose !

Nous exigeons la libération immédiate des 4 militants et l’arrêt de toutes poursuites contre eux.

Rassemblement de soutien

- Jeudi 19 mars à partir de 17h30 devant l’Ambassade du Mali à Paris,
- 89 rue du Cherche Midi, M° Vanneau.


Vous pouvez aussi envoyer un fax pour demander leur libération à l’ambassade du Mali à Paris : 01 45 48 55 34 ou par mail : assistante@ambamalifrance.fr
Contact : no-vox@no-vox.org


Ci dessous le communiqué de la CMAT (Convergence Malienne Contre l’Accaparement des Terres)

PDF - 142.8 ko
Communiqué de la CMAT. 18/03/15