CNT- Solidarité Ouvrière » Syndicalisme » Education » Montpellier : Défi relevé à l’Université Paul-Valéry !

Montpellier : Défi relevé à l’Université Paul-Valéry !


CNT Solidarité Ouvrière /22 avril 2014   
Education - une

Partager

Le Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier (SCUM), nouvellement adhérent de la Fédération Éducation Recherche de la CNT-Solidarité Ouvrière, connaît déjà ses premiers succès en terme d’implantation !

En effet, ce syndicat composé d’étudiants et de précaires a présenté, après seulement deux mois d’existence, une liste lors des élections au sein du Conseil des Études et de la Vie Universitaire (CEVU) de l’Université Paul-Valéry en affirmant clairement son refus de cogérer la fac et privilégiant la lutte. Dans un contexte difficile (présence massive de corpos « apolitiques », provocations de militants d’extrême-droite membres de l’UNI et du FNJ bénéficiant des bonnes faveurs de la présidence, et quadrillage policier des abords de la fac), le SCUM est parvenu, avec un résultat de près de 5%, à obtenir un élu au sein de ce conseil central.
Cette élection permettra au SCUM d’obtenir des moyens matériels supplémentaires à son développement et ainsi de devenir un syndicat représentatif sur l’université.
Gageons que ce succès en appelle d’autres !

syndicat.scum@live.fr
www.combatuniversitaire.wordpress.com


Dans la même rubrique

Lycées professionnels : tous et toutes en grève le 27/09 !


Dans l’Éducation comme ailleurs, le syndicalisme a toujours sa raison d’être !


Université : la compensation des notes et les secondes évaluations attaquées : un « arrêté licence » qui fabrique davantage d’échec.


Répression anti-syndicale à l’université Paul Valéry (Montpellier) : une commission disciplinaire pleine de surprises


Exclusions, mensonges et vidéos : répression anti-syndicale à l’université Paul Valéry (Montpellier).


Attaque contre l’École : au tour de l’enseignement professionnel de morfler !


Premiers chiffres « Parcoursup » : une génération sacrifiée ?


Brutalité et matraques : gouvernement et universités prêts à tout pour nous imposer la sélection sociale.


Scolarité obligatoire dès 3 ans : beaucoup de bruit pour rien… et pas de moyens annoncés !


Blocage illimité de l’université Paul Valéry (Montpellier 3)


1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8

Lire aussi