CNT- Solidarité Ouvrière » Syndicalisme » Education » Musique en sursis dans les centres d’animation : Appel intersyndical (...)

Musique en sursis dans les centres d’animation : Appel intersyndical rassemblement mardi 16, 9h-11h place du châtelet


Fédération Education-Recherche /14 février 2016   
CNT Solidarité Ouvrière - Education - Luttes - Solidarité - Syndicalisme

Partager

La ville de Paris a décidé la suppression des cours individuels de musique et chant
au profit des cours collectifs de six personnes à partir du mois de septembre
2016, dans les 51 centres d’animation parisiens !

Un avenant aux marchés et aux délégations de service public est en préparation
pour la mise en application.

NON à la suppression des cours individuels et semi-collectifs (musique et
chant) NON à leur transformation en cours collectifs de plus de 5 élèves.
Les gestionnaires sont sommés de « mutualiser voir de supprimer les activités les
moins fréquentées » et non rentables !

La ville impose de multiplier par 3 la capacité d’accueil, sans augmenter les
moyens, au détriment de la qualité de l’enseignement avec des conséquences
désastreuses.

L’EMPLOI AUSSI !

C’est près de 250 emplois qui sont aujourd’hui menacés

- Le départ de milliers d’usagers qui ne trouveront pas de place dans les
conservatoires saturés.

- Des licenciements (totaux / partiels) de professeurs et d’animateurs.

POUR DIRE NON, MOBILISONS NOUS

Venez nombreux au rassemblement
le mardi 16 février de 9 h à 11h
Place du châtelet

CGT-CNT SO-FO

PDF - 326.6 ko

Dans la même rubrique

Brutalité et matraques : gouvernement et universités prêts à tout pour nous imposer la sélection sociale.


Scolarité obligatoire dès 3 ans : beaucoup de bruit pour rien… et pas de moyens annoncés !


Blocage illimité de l’université Paul Valéry (Montpellier 3)


Commando armé et chantage aux examens : les directions d’universités montpelliéraines prêtes à tout pour écraser la grève étudiante.


« Réformes » Blanquer, une éducation au service du MEDEF et contre les classes populaires !


L’école Macron/Blanquer ne sera jamais la notre : en grève le 06/02/18 !


Répression contre le syndicat étudiant de l’université Paul Valéry - Montpellier 3


Tri des étudiants et quotas de sélection : les mauvaises résolutions de l’université Paul Valéry (Montpellier) poour 2018


Lettre ouverte des personnels de l’Education pour un "plan d’urgence" dans les quartiers nord de Marseille


Cynisme et brutalité : les chiffres de la sélection à l’université Paul Valéry (Montpellier)


1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8

Lire aussi