CNT- Solidarité Ouvrière » Syndicalisme » Education » Musique en sursis dans les centres d’animation : Appel intersyndical (...)

Musique en sursis dans les centres d’animation : Appel intersyndical rassemblement mardi 16, 9h-11h place du châtelet


Fédération Education-Recherche /14 février 2016   
CNT Solidarité Ouvrière - Education - Luttes - Solidarité - Syndicalisme


La ville de Paris a décidé la suppression des cours individuels de musique et chant
au profit des cours collectifs de six personnes à partir du mois de septembre
2016, dans les 51 centres d’animation parisiens !

Un avenant aux marchés et aux délégations de service public est en préparation
pour la mise en application.

NON à la suppression des cours individuels et semi-collectifs (musique et
chant) NON à leur transformation en cours collectifs de plus de 5 élèves.
Les gestionnaires sont sommés de « mutualiser voir de supprimer les activités les
moins fréquentées » et non rentables !

La ville impose de multiplier par 3 la capacité d’accueil, sans augmenter les
moyens, au détriment de la qualité de l’enseignement avec des conséquences
désastreuses.

L’EMPLOI AUSSI !

C’est près de 250 emplois qui sont aujourd’hui menacés

- Le départ de milliers d’usagers qui ne trouveront pas de place dans les
conservatoires saturés.

- Des licenciements (totaux / partiels) de professeurs et d’animateurs.

POUR DIRE NON, MOBILISONS NOUS

Venez nombreux au rassemblement
le mardi 16 février de 9 h à 11h
Place du châtelet

CGT-CNT SO-FO

PDF - 326.6 ko

Dans la même rubrique

Le conseil central de l’Université Paul Valéry (Montpellier) occupé par les sans fac


Béziers : 100 étudiants sur le carreau


Rencontre avec des militants de la CNT-SO de Reims sur la radio EGREGORE (lechatnoir51)


Élections universitaires : le SCUM confirme son implantation


Défense des centres d’animation et de la culture. La CNT-SO sur Radio Libertaire, le 7 mars 2016


Pour la défense des centres d’animation et contre la suppression des cours individuels de musique le 27 mars à Paris


Communiqué du Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier - SCUM.


La réforme des équipements jeunesse à Paris : Un plan social silencieux à l’échelle de la ville


Création du syndicat de l’éducation de la CNT-Solidarité Ouvrière dans le grand Est


Quotas d’accueil à l’Université Paul-Valéry : « Nous allons nous battre »


1 | 2 | 3 | 4 | 5

Lire aussi