CNT- Solidarité Ouvrière » Syndicalisme » CNT-SO Marseille » PACA : double mobilisation contre la sous- traitance hôtelière, vendredi (...)

PACA : double mobilisation contre la sous- traitance hôtelière, vendredi 01/12


CNT Solidarité Ouvrière /1er décembre 2017   
Luttes - Nettoyage - Hôtellerie

Partager

La CNT Solidarité Ouvrière 13 organise, ce vendredi 01/12, deux
mobilisations dans le secteur de la sous-traitance hôtelière, à Marseille et
Vitrolles.

- A partir de 08h, les femmes de chambre sous-traitées par Azur Propreté, démarrent un mouvement de grève reconductible, sur deux hôtels de la zone aéroportuaire, l’hôtel Golden Tulip Marseille Airport et l’hôtel Kiriad Marseille Provence aéroport (Impasse Pythagore, ZI de Couperigne, Vitrolles).
Des négociations avaient été ouvertes avec l’employeur suite à un premier débrayage le 10 novembre mais n’ont pas permis de satisfaire pleinement les revendications des personnels. Les grévistes revendiquent : le paiement à l’heure et non à la chambre  ; des conditions de travail respectueuses de la vie privée (jours de repos fixes, plannings fixés sept jours à l’avance en cas de modification des horaires contractuels, pas d’appels ou de sms intempestifs) ; le respect des salarié-é-s (transmission en temps utile des attestations de salaire lorsque des salariées sont en arrêt maladie, paiement des salaires au plus tard le 5 du mois suivant, réponses aux demandes de congé payés dans un temps raisonnable) ; la baisse des cadences (maximum 15 chambres par jour) ; des améliorations salariales (augmentation des qualifications, prime de panier de 4 euros nets par jour, prime de 13ème mois).

- A partir de 17h, un rassemblement sera organisé devant l’hôtel Holiday Inn Marseille Saint-Charles (15 Boulevard Maurice Bourdet, 13001 Marseille) en solidarité avec la grève des salarié-e-s sous-traité-e-s de l’Holiday Inn Paris porte de Clichy qui dure depuis 45 jours. Le groupe IHG (Intercontinental Hotel Group), propriétaire de la marque « Holiday Inn » est le premier groupe hôtelier mondial et tire une partie de ses profits de l’exploitation forcenée des salariés de la sous-traitance. Ce rassemblement sera l’occasion de leur rappeler leur responsabilité sociale, à Clichy comme à Marseille.

Contre l’exploitation et le mépris, seule la lutte paye !

Lire aussi


    Rechercher