CNT- Solidarité Ouvrière » Droit » Solidaires et la CNT-SO défendent le statut de défenseur syndical

Solidaires et la CNT-SO défendent le statut de défenseur syndical


CNT Solidarité Ouvrière /25 mars 2015   
Droit - une - Syndicalisme

Partager

Avec l’Union syndicale Solidaires, la CNT- Solidarité Ouvrière s’alarment de voir le projet de loi pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques actuellement débattu au Parlement introduire dans son volet consacré à la création du statut de défenseur syndical·des conditions restrictives pour les organisations syndicales pour l’assistance et la représentation des parties en matière prud’homale.

Les deux organisations ont alerté par courrier les ministres concernés (Macron, Rebsamen, Taubira), l’ensemble des présidents de groupe au Sénat et le président de la commission spéciale chargée d’examiner le projet de loi.

Après les attaques sur le droit à la formation économique, sociale et syndicale, le projet en l’état, constitue une nouvelle entrave à la liberté syndicale.

Lettre défenseurs syndicaux CNT-SO/Solidaires- 23 mars-2015

Dans la même rubrique

Nettoyage : grilles des salaires 2017


[BTP] Les congés intempéries, comment ça marche ?


Contestation des décrets relatifs aux défenseurs syndicaux


La mise en œuvre d’une clause de mobilité trop large sanctionnée par le Conseil de prud’hommes de Paris


Travaillerons-nous 7 jours sur 7 jusqu’à minuit ?


Sauvons le droit à la formation économique, sociale et syndicale


Un abandon de poste non prouvé ne constitue pas une faute grave


La désignation d’un délégué syndical peut être contestée même si sa participation aux élections a été validée


Repos quotidien de 11 heures : son non-respect cause un préjudice au salarié


Réintégration dans le poste précédent pour le salarié déclaré apte à une reprise de travail à temps partiel


1 | 2 | 3

Lire aussi