CNT- Solidarité Ouvrière » Syndicalisme » Nettoyage » Syndicat du Nettoyage : un développement sur des bases sûres

Syndicat du Nettoyage : un développement sur des bases sûres


CNT Solidarité Ouvrière /7 décembre 2014   
Nettoyage


Réunis en assemblée générale, les membres du syndicat ont constaté la progression du nombre d’adhérents.

Après deux années exceptionnelles, dues aux mobilisations des travailleurs sans papiers en 2009 et 2010, le syndicat comptait en 2011, 860 adhérents.

Aujourd’hui, alors que l’année 2014 n’est pas encore finie, il compte 989 membres.



Après les rapports d’activité, les présents on échangé sur les revendications que doit porter le syndicat :
- 13e mois
- Refus de l’abattement sur les cotisations sociales
- Refus de la retenue de la journée de solidarité sur les salaires
- Respect des avantages acquis lors du changement de prestataire de services (article 7)
- Refus de la clause de mobilité
- Refus de tout contrat inférieur à 70 heures par mois, pour permettre aux salariés de percevoir les indemnités journalières de sécurité sociale (maladie, maternité).

Les adhérents ont également réaffirmé le souhait que le syndicat s’engage encore plus dans des actions de formation de ses membres : formation économique, sociale et syndicale mais également pour des formations plus générale (alphabétisation, par exemple).
Enfin, un nouveau Bureau a été élu, prenant en compte l’arrivée de militants récents qui veulent s’investir.