Transports urbains de Nice


CNT Solidarité Ouvrière /2 octobre 2015   
Syndicalisme


CGT Transports 06 : une salade nauséabonde
La presse (Nice matin du 22 septembre 2015) s’est faite l’échos du rapport de la Cour régionale des comptes sur certaines sociétés d’économie mixte de Nice et en particulier sur la société SEMIACS chargée des parkings et dont l’ancien directeur en prison .La cour dénonce de nombreuses irrégularités dans la gestion de cette société notamment concernant le respect des règles de passation des marchés publics.
Surtout ce rapport fait ressortir "le syndicalisme de proximité"de la CGT Transports 06 (dixit le quotidien local) dont les responsables CGT-SEMIACS rattachés au Syndicat départemental CGT Transports 06, en plus parfois de la double casquette de cadre et de délégué syndical ouvrier !!!, connaissent promotions fulgurantes et salaires faramineux. La presse à travers ce rapport évoque des "relations quasi-incestueuses entre la CGT et l’ancienne direction".
Mais ce n’est qu’une infirme partie d’une réalité connue de tous les salariés de ce secteur professionnel, bien qui sont attachés à leur statut social centenaire. Les graves dérives de la « nomenclature » de la CGT des Transports des Alpes-Maritimes ne doivent pas être un prétexte pour les décideurs politiques locaux de faire payer les pots cassés aux salariés.
La CNT-SO des transports veut réintroduire un peu d’éthique dans le paysage syndical local.

PDF - 936.2 ko
Nice littoral-22-09-2015