CNT-Solidarité Ouvrière Poitou
Vous êtes ici : Accueil » Actualités locales » Soutenons les 9 convoqué-e-s au commissariat de Poitiers, le 28 juin à (...)

Soutenons les 9 convoqué-e-s au commissariat de Poitiers, le 28 juin à 8h.

D 27 juin 2016     H 15:50     A CNT-SO Poitiers    


9 manifestants convoqués pour participation à une action pacifiste, 9 manifestants connus pour leur investissement dans différentes organisations ou mouvements, dont 2 appartenant à Solidaires. Des convocations ciblées sans aucune justification. LA CNT-SO les soutien sans réserve et appelle à une mobilisation large contre cette énième volonté de casser ce mouvement social, engagé depuis 4 longs mois maintenant. {{ {{{Rassemblement de soutien aux 9 convoqué-e-s Mardi 28 juin à partir de 8h devant le commissariat de police, rue de la Marne à Poitiers Un petit déjeuner vous y sera proposé}}} }} {{ {{{LE COMMUNIQUE DE SOLIDAIRES 86}}} }} NON à la criminalisation des mouvements sociaux par le gouvernement VALLS / HOLLANDE ! Le 19 mai dernier, l’intersyndicale de Poitiers a appelé à une manifestation jusqu’à la gare et a décidé d’occuper, en cours de trajet, les voies ferrées. Après une occupation pacifique de l’espace ferroviaire par plusieurs centaines de manifestants pendant près de deux heures, la manifestation a repris son cours jusqu’au parvis de la gare de Poitiers, à l’appel de l’intersyndicale 86. Aucune dégradation n’a été observée et notre bonne humeur était à la hauteur de notre détermination pour l’obtention de notre revendication, le retrait de la Loi El Khomri. Trois semaines plus tard, 9 personnes sont convoquées au commissariat de Police le 28 juin matin, à partir de 8h30 pour le premier, dans le cadre d’une « enquête concernant des faits d’entrave à la mise en marche ou circulation d’un véhicule de chemin de fer et autres, en date du 19 mai à Poitiers (Vienne) ». Deux des 9 sont militants, entres autres, au sein de notre union syndicale Solidaires 86 : Pierre Lhomme de SUD Education et Recherche 86 et Benoit Sauvage de SUD PTT 86. En visant des militant-e-s syndicalistes ou pas, très actif-ve-s dans les luttes actuelles ou passées, les Pouvoirs ne voudraient-ils pas « faire un exemple » ? Solidaires dénonce la pénalisation des mouvements sociaux et les tentatives d’intimidation faites à l’encontre de militants soigneusement choisis, à Poitiers comme ailleurs. Une demande d’audience de l’intersyndicale a été déposée à la Préfecture à cet effet pour le 23 juin . {{ {{{Communiqué de l’intersyndicale 86 concernant les convocations suite à l’action du 19 mai}}} }} Nous, syndicats membres de l’intersyndicale 86 et organisateurs de la manifestation du 19 mai 2016 contre la loi El-Khomri et la casse du code du travail, avons connaissance de la convocation au commissariat de Poitiers le 28 juin prochain d’une dizaine de manifestant(e)s « dans le cadre de l’enquête concernant des faits d’Entrave à la mise en marche ou circulation d’un véhicule de chemin de fer et autres ». Nous, syndicats UD CGT, UD FO, Union syndicale Solidaires 86, CNT, FSU 86, Unef, SGL, avons encadré l’organisation de l’action où des centaines de personnes ont investi les rails le 19 mai, action pacifique, sereine et déterminée qui s’est passée dans le plus grand calme, jusqu’à notre départ, sur décision collective, et avant toute sommation des autorités publiques et policières L’intersyndicale s’interroge sur la stratégie politique consistant à cibler quelques manifestant(e)s uniquement parce qu’ils ont participé à la manifestation du 19 mai pour mieux criminaliser l’action syndicale revendicative et le mouvement social L’intersyndicale exige l’annulation des convocations des 9 manifestant-e-s et de toutes éventuelles poursuites à leur encontre. Plus que jamais solidaires face à la répression gouvernementale et déterminée syndicalement à obtenir le retrait de la loi scélérate Travail, l’intersyndicale appelle à la mobilisation générale et à participer à la manifestation départementale interprofessionnelle et intersyndicale du jeudi 23 juin à Poitiers. Pour le progrès social et le partage des richesses !