Accueil > Education - Recherche > Actualités - luttes > Education : contre la loi Fonction publique, tous et toutes en grève le 9 (...)

Education : contre la loi Fonction publique, tous et toutes en grève le 9 mai 2019 !

Dans la lignée du rapport CAP 2022, le projet de réforme de fonction publique se donne pour objectifs de rendre la fonction publique « plus agile (!), plus ouverte et plus attractive, avec des services publics plus efficaces ». Privatisation, casse du statut de fonctionnaire, démantèlement du service public, recours massifs aux CDD, individualisation à tous les étages... lorsque l’on traduit la novlangue macroniste.

La loi prévoit tout simplement la casse du statut de fonctionnaire : recours massif aux CCD, individualisation du déroulement des carrières, individualisation des rémunérations, entretiens individuels... Les conditions de travail vont se dégrader : augmentation du temps de travail, attaques probables contre la protection sociale complémentaire... Le droit à la formation recule et les quelques avancées en matière d’égalité professionnelle sont bien insuffisantes.

Travailleurs.euses de l’Education, soyons tous et toutes en grève le 9 mai 2019 ! Nous sommes tous et toutes concerné.e.s. Ces logiques libérales et managériales nous les connaissons. Les dernières réformes Macron/Blanquer (Parcoursup, réformes du bac, réforme de la voie pro, École de la confiance) sont dans le même esprit : austérité, individualisation, remise en cause du statut, recours aux contractuel.lle.s (AED assurant enseignements...)... Qui croit Macron quand il dit qu’il envisage de renoncer à la suppression de 120 000 postes de fonctionnaires ? Le pire est à craindre pour notre secteur également, il faut donc reprendre le combat !
Nous sommes également concerné.e.s en tant qu’usager.e.s des services publics. Si les conditions de travail se dégradent pour les travailleurs.euses des services publics, c’est les services publics qui se dégradent et usager.e.s qui en pâtissent également !

Mobilisons-nous pour des services publics de qualités, sans profits et d’égal accès à tous et toutes avec le maintien d’un maillage territorial fort ! La santé, les transports, l’éducation, les services de proximité à la population... ne sont pas des marchandises. La population souffre du manque d’accès aux services publics, les inégalités sociales et territoriales sont devenues des gouffres : les travailleurs.euses, les précaires, les jeunes sont dans la rue depuis des mois, mais le gouvernement répond par le mépris et la répression.
Le 1er mai 2019 a été un succès. La colère sociale ne s’essouffle pas. Continuons la lutte et travaillons pour la convergence des luttes. La grève du 9 mai doit être massive... pour continuer jusqu’au recul du gouvernement !

L’appel intersyndical CGT - CNT-SO - Sud :



Dans la meme rubrique

Education : dossier spécial rentrée avril 2021
24 avril | par CNT-SO13
Après une pause forcée, nous allons reprendre le chemin de nos établissements. Le contexte est (...)
COVID-19 : imposons la sécurisation du milieu scolaire !
22 avril | par CNT-SO13
A quelques jour de la rentrée dans les écoles, la seule certitude c’est que le ministère de (...)
Tribune "Défendons la maternelle !"
14 février | par CNT-SO13
La CNT-SO s’associe au collectif de syndicats de l’éducation, associations professionnelles ou (...)
Appel du collectif "des moyens pour l’inclusion scolaire" 13
8 février | par CNT-SO13
Syndicats de l’Éducation, fédérations et associations de parents d’élèves, associations sur le (...)
COVID-19 en milieu scolaire : agir pour ne plus subir !
6 février | par CNT-SO13
Pendant que Macron tente un coup de poker sur la gestion sanitaire, J.M Blanquer persiste et (...)